BTS opticien-lunetier : tout savoir sur la formation

Si vous aimez les métiers actifs, innovants, dans lesquels vous pouvez laisser libre cours à votre créativité, et que vous avez le sens des responsabilités, le domaine de l’optique est fait pour vous.

Excellence reconnue, innovation, expertise : le domaine de l’optique vous donne la chance d’accéder à divers métiers très passionnants et polyvalents, que ce soit à l’échelle nationale ou internationale.

Il n’est pas toujours facile de choisir sa spécialité et de savoir quelle filière est faite pour nous, surtout au début de la vie estudiantine. C’est pourquoi, certains étudiants se retrouvent dans des spécialités inadaptées et incompatibles avec leurs compétences. Si vous vous trouvez dans cette situation, il est temps de considérer l’optique. Ce domaine, accessible immédiatement après le baccalauréat, donne accès à de nombreux métiers très intéressantes. Si vous voulez savoir davantage sur le domaine de l’optique, et plus particulièrement sur le BTS optique, vous êtes au bon endroit.

Tout savoir sur le BTS optique-lunetterie

Le titulaire d’un diplôme BTS opticien-lunetier est un auxiliaire de santé. Son but est d’apporter des solutions aux différents problèmes de vision dont souffrent plus de 75 % de la population française.

C’est un diplôme polyvalent dont l’activité impose des compétences à la fois commerciales et relationnelles. L’étudiant doit également montrer des compétences scientifiques, techniques et créatives.

Contenu de la formation

Le BTS optique-lunetier est un diplôme obtenu après une formation de 2 ans. Elle est composée de matières scientifiques, techniques et commerciales. En effet, les matières scientifiques visent à enseigner aux étudiants tous les défauts inhérents à la vue ainsi que la physiologie de l’œil. Les cours de gestion, quant à eux, ont pour but d’initier les élèves au volet commercial de ce métier. L’étudiant doit pouvoir être opérationnel dès la fin de ses études. Il bénéficie également de cours de communication pour être plus convainquant avec sa clientèle.

bts optique

La première année se termine avec 6 semaines de stage pratique. Vous pouvez même faire une partie de la formation en alternance (ou toute la formation en alternance, à condition que vous choisissiez cette option dès votre inscription initiale).

Dans la formation BTS opticien-lunetier, on a accès aux cours suivants :

  • Gestion ;
  • Mathématiques ;
  • LV1 ;
  • Communication ;
  • Français ;
  • Systèmes d’optique : étude technique des systèmes optiques, optique géométrique et physique ;
  • Mise en œuvre et analyse : mesure faciale, analyse de la vision, magasin d’application,   étude, réalisation, contrôle d’équipement.

Vous pouvez même internationaliser votre diplôme. Certaines écoles proposent aussi le module anglais. Ceci vous permettra de décrocher votre TOEIC en maîtrisant de façon optimale votre anglais, notamment le côté technique et professionnel.

Certaines écoles d’optique ont non seulement des partenariats avec les universités de Frances, mais également avec des universités à l’échelle internationale : Chine, Australie, Espagne, etc. dans le cadre de la Charte Erasmus + qui facilite les échanges de stages entre les universités.

Conditions d’admission et d’inscription

Le BTS opticien-lunetier est une formation qui s’étale sur 2 ans après le baccalauréat. Elle est destinée aux étudiants titulaires du bac pro optique-lunetterie, bac général, bac technos STI2D, STL et ST2S.

Il est conseillé d’opter pour des spécialités scientifiques pour les filières générales : SVT, Maths, Chimie, Physique.

Il est également possible d’intégrer le BTS opticien-lunetier via le Parcousup, mais ce n’est pas un passage obligatoire.

Réussir le BTS opticien-lunetier

Cette formation affiche un taux de réussite qui dépasse les 70 %. Ce genre de statistique varie, bien entendu, d’une école à une autre. Certaines affichent même un taux de réussite de 90 % !

Cependant, il faut savoir que les candidats libres ont beaucoup plus de mal à réussir leur BTS opticien-lunetier (le taux de réussite des candidats libres est de 15 %).

Débouchés et poursuite d’études

Une fois le BTS opticien-lunetier en poche, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez commencer directement à travailler dans un magasin d’optique ou un centre mutualiste. Vous pouvez également, une fois que vous disposez d’assez d’expérience, travailler à votre propre compte en lançant votre propre entreprise.

Par ailleurs, vous pouvez aussi continuer vos études de spécialisation dans des formations différentes (soit une licence Pro bac + 3 ou un Master  bac +5 ). La licence Pro vous permet d’accéder à des métiers divers, comme responsable technique et responsable commercial.

Vous pouvez aussi jeter votre dévolu sur une option, plus rare, mais qui existe toutefois : l’école d’ingénieur.

Tarif pédagogique BTS opticien-lunetier

Le tarif pédagogique du BTS opticien-lunetier est de :

  • La première année : 6 400 € ;
  • La deuxième année : 6 600 €.

Le stage d’entrée en BTS opticien-lunetier est à 500 euros. Notez que 10 % des frais doivent être réglés dès votre inscription en début d’année.

Si vous avez opté pour une formation en alternance, les frais à payer sont de 5 290 € (les droits d’inscription sont de 190 € et 230 € pour la sécurité sociale).

5 bonnes raisons de devenir opticien-lunetier

Vous avez le sens du commerce ? Vous êtes habile de vos mains ? Vous êtes créatif et vous avez le sens de la responsabilité ? Pourquoi ne pas considérer l’optique ?

En effet, le secteur de l’optique propose des métiers très polyvalents et variés. Être opticien vous permet d’exercer un métier manuel très technique. C’est un métier à multiples facettes qui réunit technicité, créativité, paramédical, gestion et vente. Vous ne risquez certainement pas de vous lasser ! Cette polyvalence, qui plaît à beaucoup aux étudiants, est la première raison qui les poussent à se tourner vers ce domaine.

Un métier technique par excellence

bts opticien lunetier

Le métier d’opticien requiert des compétences manuelles. Vous devez donc être délicat et habile de vos mains afin de manipuler, avec une grande précision, un matériel hautement technique. Dans les ateliers souvent nichés à l’arrière de la boutique, vous allez devoir tailler, calibrer, polir les verres et les poser soigneusement sur les montures. Vous serez également chargé de réparer, d’arranger et d’ajuster les lunettes endommagées.

Un opticien est aussi un commerçant !

L’opticien se doit d’avoir des compétences en commerce, car il a pour mission de vendre ses produits à des clients souvent hésitants ! En effet, il n’y a pas que les lunettes de vue chez un opticien. On y retrouve également les lunettes de soleil, différents accessoires de vision, etc. En somme, vous devez prodiguer des conseils personnalisés à vos clients et vous montrez convainquant !

Vous devez aussi développer votre sens du commerce. En effet, la seconde tâche d’un opticien est la vente. Comme tous les commerçants, vous serez en contact avec vos clients. Vous serez donc leur principal allié pour les aider à faire leur choix de montures, de lentilles, d’accessoires, etc. Vous devez, en l’occurrence, aiguiser vos stratégies marketing pour fidéliser votre clientèle.

Les offres d’emploi sont légion

La troisième raison qui pousse les étudiants à choisir le domaine de l’optique est assurément les débouchés professionnels. Les étudiants ayant suivi une formation en optique trouvent, de fait, plus facilement du travail. De plus, les salaires sont souvent plus élevés comparativement aux autres commerçants de détail. En effet, l’opticien touche en moyenne 2 500 €/mois. 

opticien lunetier salaire

Votre quête de travail sera effectivement très courte, car les statistiques montrent que plus de 90 % des diplômés trouvent du travail en moins de 3 mois. C’est un domaine prometteur. Il faut savoir que plus de 75 % des Français portent des corrections visuelles, que ce soit des lentilles ou des verres de contact. Ceci est principalement dû au vieillissement de la population, mais c’est aussi l’une des principales conséquences de l’invasion des écrans dans notre quotidien.

L’opticien ne manque pas de travail !

L’autre facteur qui rend le domaine de l’optique très intéressant, c’est le fait que les médecins ophtalmologistes sont de plus en plus débordés ! En effet, en France, il faut compter environ 85 jours pour réussir à décrocher un rendez-vous chez l’ophtalmo. Afin de soulager les patients, la loi française autorise les opticiens à exercer quelques prérogatives, notamment en cas d’urgence (lunettes cassées, perdues ou endommagées). Le patient, dans ce cas, n’est pas dans l’obligation de revoir son médecin pour avoir une ordonnance. Il suffit tout simplement de se rendre chez son opticien. Ce dernier peut aussi apporter quelques corrections aux lentilles de contact, notamment lors d’un renouvellement. En somme, ces sollicitations, de plus en plus nombreuses, sont l’assurance que les opticiens ne risquent pas de chômer.

Devenir auto-entrepreneur

Nous avons gardé le meilleur pour la fin ! Les étudiants diplômés du domaine de l’optique peuvent travailler à leur propre compte ! En effet, le secteur de l’optique est un très dynamique (en France, il y a plus de 12 500 points de vente). Le chiffre d’affaire d’un magasin d’optique dépasse les 500 000 euros/an. 

Une fois que vous avez assez d’expérience, vous pouvez lancer votre propre entreprise en ouvrant un magasin d’optique en franchise ou en indépendant. Vous pouvez même racheter une entreprise déjà existante.